UA-113291533-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/04/2016

Et au milieu des Panama Papers, Macri

Alors voilà, Macri figure dans les Panama Papers. Ca fait tâche, surtout quand les dirigeants en poste que l’on côtoie au sein de ces petits papiers, sont le roi d’Arabie Saoudite, le président ukrainien, le président des Emirats Arabes Unis, l’ancien président du Soudan… bref, autant de dirigeants de pays peu connus pour leur démocratie, leur respect des droits de l’homme, et la redistribution de leurs richesses (notion qui, il est vrai, semble devenir de plus en plus rare). Seul le premier ministre islandais pouvait faire figure de personne « présentable » dans cette liste, mais il se trouve qu’il a dès hier démissionné.

Macri Panama Papers.pngMacri Panama Papers 2.png
Source illustration : ICIJ

Lire la suite

27/03/2016

Il y a 40 ans... la dictature en Argentine

Ce jeudi 24 mars, l'Argentine célébrait un triste anniversaire, celui des 40 ans de la dictature. De 1976 à 1983, une junte militaire gouverna le pays et marqua de la manière la plus sinistre l'histoire argentine. 15 000 fusillés, 30 000 "desaparecidos", 500 bébés enlevés... 

Alors qu'Obama et Macri lançaient symboliquement des fleurs blanches dans le Rio de la Plata au Parque de la Memoria, une foule innombrable se réunissaient dans le Centre pour commémorer le jour de la mémoire et crier une fois de plus "Nunca mas".

montoneros,rodolfo walsh,dictature argentine,dictature militaire
Dia de la Memoria - 24 mars 2016 (photo : Isabelle Laumonier)

Lire la suite

21/01/2016

Si tu vois le futur, dis lui de ne pas venir

Alors que Mauricio Macri est arrivé aujourd’hui à Davos où sont attendues avec impatience ses interventions, je vous livre ici la traduction d’un article de Jorge Beinstein et Horacio Rovelli (économistes argentins) paru dans “Resumen Latinoamericano” le 18 janvier 2016. Ces deux économistes engagés à gauche livrent un panorama peu reluisant de l’avenir de l’Argentine. On aimerait penser que leur discours est celui d’oiseaux de mauvais augure, mais certains de leurs arguments semblent implacables.

Pour contrebalancer cette opinion, je publierai prochainement un article d’économistes favorables au gouvernement.

 

mauricio macri,président argentin,économie argentine,décret d'urgence,dévaluation,inflation,argentine,crise de gouvernabilité,crise argentine,récession argentine

Lire la suite

23/11/2015

Mauricio Macri, nouveau président argentin

Macri nouveau président argentin.jpg

 

Hier soir, l'Argentine à une faible majorité, a décidé de tourner la page du kirchnérisme. Avec à peine 51,5% des voix, Mauricio Macri, ancien maire de Buenos Aires, a été élu président et prendra ses fonctions le 10 décembre.

C'est surtout son programme économique qui va être scruté avec attention. La méga-dévaluation dont parlait Daniel Scioli va-t-elle avoir lieu ? L'inflation va-t-elle s'envoler ? 500 000 emplois sont-ils réellement en péril comme le disait cette semaine le quotidien Pagina 12 ?

Ce qui est certain, c'est que compte tenu de cette victoire sur le fil, Macri se devra de composer sinon avec l'opposition kirchnériste, du moins avec les autres partis, en particulier celui de Sergio Massa.

 

 

 

16/11/2015

Le débat présidentiel argentin tourne en faveur de Macri

Une minute de silence pour les victimes des attentats de Paris, ainsi s’ouvre le débat présidentiel argentin ce soir. Face à face, le candidat du Front pour la Victoire, Daniel SCIOLI (dauphin de Cristina Kirchner) et le candidat de Cambiemos, Mauricio MACRI. Une certaine tension est bien sûr palpable à l’université de droit où se tient ce débat, constamment qualifié d’historique, puisque c’est la première fois de l’histoire argentine que l’élection présidentielle se définira au 2nd tour.

Ce soir, il se pourrait bien que Mauricio Macri ait marqué les esprits, face à un Daniel Scioli semblant beaucoup plus tendu et moins préparé dans ses réponses.

Débat présidentiel ballotage Argentine.jpg

Lire la suite

27/10/2015

Ballotage historique aux élections présidentielles argentines

A l’issue d’une soirée électorale sans queue ni tête, les premières données révélées dimanche soir à minuit sur les résultats du 1er tour des élections présidentielles en ont surpris plus d’un !

A 20H, plusieurs chaînes de télé annonçaient Daniel Scioli (dauphin de Christina Kirchner) en tête « avec une large différence », et proclamaient déjà l’élection d’Anibal Fernandez (Frente par la Victoria, parti kirchnériste) comme gouverneur de la province de Buenos Aires.

Dès 22h pourtant, un autre scénario était déjà perceptible, Daniel Scioli ayant lui-même annonçait qu’il y aurait ballotage. Encore fallût-il attendre minuit pour découvrir que Mauricio Macri (parti Cambiemos) talonnait de très près son rival kirchnériste.

 

Ballotage Scioli Macri.jpg
Scioli et Macri (source Cronista)

Soudain, c’est l’avenir politique de l’Argentine qui prenait une autre couleur… Le jaune va-t-il l’emporter sur l’orange au 2e tour du 22 novembre ?

Lire la suite