UA-113291533-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/03/2016

Lire "La disparue de San Juan", de Philippe Broussard

Une fois n’est pas coutume, voici une recommandation de lecture. Dans le contexte de commémoration des 40 ans de la dictature, nous vous invitons à lire l’ouvrage de Philippe Broussard, consacrée à la jeune franco-argentine, Marie-Anne Erize, disparue en 1976.

la-disparue-de-san-juan.jpg

Lire la suite

27/03/2016

Il y a 40 ans... la dictature en Argentine

Ce jeudi 24 mars, l'Argentine célébrait un triste anniversaire, celui des 40 ans de la dictature. De 1976 à 1983, une junte militaire gouverna le pays et marqua de la manière la plus sinistre l'histoire argentine. 15 000 fusillés, 30 000 "desaparecidos", 500 bébés enlevés... 

Alors qu'Obama et Macri lançaient symboliquement des fleurs blanches dans le Rio de la Plata au Parque de la Memoria, une foule innombrable se réunissaient dans le Centre pour commémorer le jour de la mémoire et crier une fois de plus "Nunca mas".

montoneros,rodolfo walsh,dictature argentine,dictature militaire
Dia de la Memoria - 24 mars 2016 (photo : Isabelle Laumonier)

Lire la suite

08/08/2014

#114… Guido Montoya Carlotto

Certains événements ont le don de rendre espoir à tout à un peuple… Alors que l’Argentine se retrouve une nouvelle fois dans une situation économique et financière hautement compliquée, l’ « apparition » du petit-fils d’Estela de Carlotto, dirigeante historique des Grands-mères de la Place de Mai, a fait oublier les lendemains incertains en provoquant une véritable émotion collective.

C’est l’occasion de revenir sur un des faits marquants de la dictature militaire dans les années 1970 : les vols de bébés.

Estela Carlotto Grands Mères Place de Mai.jpg

Estela de Carlotto, lors de la conférence de presse
annonçant l'apparition du 114e petit-enfant recherché (
photo AFP)

 

Lire la suite