UA-113291533-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/04/2014

Inflation en Argentine sur le premier trimestre 2014

Cette semaine, l’INDEC –institut national des statistiques- a rendu publique son estimation du niveau d’inflation sur le mois de mars. Selon ses chiffres, l’inflation aurait légèrement régressé par rapport à janvier et février, pour s’établir à 2,6%. L’inflation trimestrielle atteindrait ainsi 10%. Lors de la présentation de ses résultats, le ministre de l'Economie, Axel Kicillof, a notamment souligné l’impact positif qu’aurait la campagne gouvernementale Precios Cuidados.

Inflation en baisse en Argentine.jpg

Source image

Lire la suite

03/03/2014

C’est fini les vacances…

Samedi dernier, toute de blanc vêtue, Cristina Kirchner a inauguré la reprise des sessions ordinaires du parlement. 150 000 partisans étaient regroupés devant le Congreso pour soutenir la présidente argentine, qui a discouru près de 3 heures durant, défendant son bilan, ses projets et critiquant avec vigueur ceux qui s’en prennent au porte-monnaie de ses concitoyens…

CFK arrivée au Congrès.png

Source photo : Casa Rosada

Lire la suite

07/02/2014

Dévaluation du peso argentin : les effets à prévoir

Alors que le 23 janvier dernier le gouvernement entérinait la dévaluation de facto du peso argentin, en faisant évoluer le taux de change officiel de 1 dollar pour 6,90 à 1 dollar pour 8 pesos, quelles sont les conséquences à attendre de cette évolution de la monnaie argentine ?

Dévaluation peso argentin.jpg

Lire la suite

28/02/2013

Coût de la vie en Argentine en 2013

Début 2013, l’INDEC publiait son rapport sur les prix à la consommation en décembre 2012. Il en ressortait que l’inflation sur un an s’établissait à 10,8 %... Qui l’eut cru ? Les experts privés, une fois n’est pas coutume, présentaient une toute autre vision de l’augmentation des prix. L’inflation 2012 en Argentine aurait tourné selon eux autour de 25%.

Dans la rue, l’opinion se range systématiquement du côté des experts privés, tant l’augmentation des prix est visible au quotidien. Dernière augmentation prévue qui devrait toucher massivement les Porteños : le prix du métro qui est déjà passé en 2012, de 1,25 à 2,50 pesos (rien que ça…) devrait prochainement atteindre 3,5 pesos

Le gouvernement tente de faire face à cette flambée des prix en faisant pression notamment sur les acteurs de la grande consommation. Il y a trois semaines un accord a été passé avec les grandes surfaces, les supermarchés chinois, ainsi que les chaînes d’électroménager pour la « congélation des prix ».

Selon une enquête de Pagina 12 publiée cette semaine, les prix seraient effectivement restés assez stables depuis début février…

 

Prions Benoît XVI que ça dure !
(en Argentine, le mauvais esprit ne tue pas ;-)