UA-113291533-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/04/2016

Le tango pleure Mariano Mores

Cette semaine s'est éteint à l'âge de 98 ans une véritable icône du tango argentin, le compositeur Mariano Mores. Parmi ces tangos les plus célèbres, il faut citer "Uno" ou encore "Adios Pampa mia". En 2000, il avait été élu meilleur compositeur de tango du siècle, rien que ça ! Je laisse ici la vidéo de "Uno" chanté par Julio Sosa. Quant aux paroles, elles ont été écrites par l'immense Discepolo, dont on avait déjà parlé dans nos chroniques (le fameux auteur de Cambalache).

Pour la petite histoire, en 1927, le professeur de piano de Mariano Mores avait renoncé à poursuivre les leçons en estimant que son élève n'avait pas d'aptitudes pour la musique... 

 

 

 

Je vous livre ci-dessous une traduction des paroles du tango "Uno".

Lire la suite

05/10/2015

Du quilombo au Cambalache, l'Argentine dans tous ses états

Nous avions déjà parlé de l'expression très commune en Argentine "que quilombo !", aujourd'hui nous allons parler d'un terme moins utilisé et pourtant tout aussi fameux : cambalache !

Si Carlos Gardel est l’un des noms les plus connus du tango argentin, Cambalache est l’un des tangos les plus célébrés en Argentine. Ce tango, composé en 1934 par Ernesto Santo Discepolo, est considéré comme l’une des meilleures descriptions de l’état d’âme argentin et des dysfonctionnements du pays. Et il faut dire que, près d’un siècle plus tard, les paroles de ce tango restent d’une incroyable actualité !

En voici une version par Julio Sosa :

Lire la suite