UA-113291533-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/01/2015

Quand l’Argentine se fait remarquer… pour rire!

Pour revenir au sujet habituel de ces chroniques, faisons un peu dans le léger... C’est qu’à regarder les informations des trois dernières semaines, il y avait de quoi sourire. Entre disparitions de tampons, ciné argentin à l’honneur et loup-garou présidentiels, voici quelques infos insolites, réjouissantes ou juste absurdes au programme !

 

corridaaltampon.jpg

 


Cristina Kirchner adopte un futur loup-garou…

Ohoho, voilà à quoi on peut arriver lorsqu’on lit des actu anecdotiques en diagonale ! Dans les faits, il n’y eut ni loup-garou, ni adoption, mais la présidente argentine a bel et bien parrainé au nom de la présidence argentine un jeune garçon de 21 ans, Iair Gabriel Tawil. Et pourquoi donc, vous demandez-vous ? Parce que c’est la loi ! En effet, depuis 1907 une tradition devenue loi, permet à la présidence argentine de parrainer le 7e fils consécutif d’une famille.

Parrainage présidentiel CFK tradition argentine.png

 

Mais pourquoi donc parlais-je de loup-garou ? Parce que certains se sont empressés d’expliquer que la tradition précisait que sans ce parrainage, le jeune homme en question pouvait tout bonnement se transformer en loup-garou, ce qui bien sûr est effrayant et l’on ne saurait être que reconnaissant à la présidence argentine de nous épargner cette transformation néfaste…

Sauf que bien sûr, il s’agit uniquement d’un amalgame entre la tradition centenaire et une vieille légende urbaine. Heureusement que le Guardian a fait un point salutaire sur cette épineuse question.

 

 

Pénurie de tampons : est-ce une blague ?

Ce sont les médias qui ont commencé à le signaler en fin d’année dernière, avant que toutes les filles ne le constatent dans les rayons des supermarchés et pharmacies. Il a bien fallu se faire une raison : l’année 2015 allait commencer sans tampons, victimes collatérales des restrictions sur les importations ! Autant dire qu’à Mar del Plata, les bikineuses ont fait grise mine.

Tous les tampons vendus en Argentine sont fabriqués au Brésil, et s’il faut protéger l’industrie nationale, il faudrait donc revenir à la serviette hygiénique pour toutes ? Certains fabricants de mooncup ont profité de la pénurie pour faire parler d’eux, avant que le ministère de l’Economie n’annonce que la situation allait peu à peu se régulariser. En attendant, les réseaux sociaux se sont gaussés de cette #corridadetampones.

C’est une chance que le ministre de l’Economie s’intéresse de si près aux tampons hygiéniques tout de même…

 

Relatos salvajes nommé aux Oscars

L’information est tombée la semaine dernière : le film de Damian Szifron est nommé dans la catégorie « meilleur film étranger » aux Oscars. Le film qui a fait se tordre de rire 3,4 millions de spectateurs , soit le record absolu pour un film argentin, est en ce moment à l’affiche en France sous le titre des « Nouveaux sauvages ».

De l’humour argentin bien gratiné, foncez le voir !

 

 

Les commentaires sont fermés.