UA-113291533-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/04/2014

Argentine : bientôt la folie Mundial ?

Brasil 2014 championnat du monde.jpg70 jours… Le compte à rebours a commencé. Il ne reste que 70 jours avant le lancement du Championnat du monde de football, le 12 juin, à Sao Paulo. Et autant dire que pour les fanatiques de football, que sont les Argentins, ce Mundial en terre latino va sans nul doute être l’événement de l’année !

En tout cas, une chose est sûre, toute l’Argentine se prépare déjà à soutenir avec ferveur la sélection albiceleste. Les opérations marketing surfant sur cet événement en sont un reflet amusant.

 


L’Argentine et le foot, un couple indissociable

Il suffit de voir l’engouement populaire lors des jours de match pour comprendre qu’ici on ne rigole pas avec le ballon rond ! Les supporters, appelés hinchas, vivent les matchs de leurs équipes dans leurs tripes, arborent leurs couleurs en toutes circonstances, se font tatouer leur nom… Il n’y a pas de limite pour montrer son amour pour telle ou telle camiseta. Boca Juniors et River Plate sont sans aucun doute les plus connues, mais San Lorenzo (dont le pape François est hincha), Veléz ou encore le Rosario Central (à Rosario) font vibrer leurs supporters avec la même magie que les deux « monstres sacrés » du foot argentin.

La sélection nationale, l’Albiceleste, a remporté deux fois la coupe du monde (en 1978, à domicile et en 1986, au Mexique).

 

La sélection pour le Mundial brésilien

À sa tête, l’incontournable Lionel Messi, quadruple ballon d’or. Il sera épaulé par d’autres stars du foot argentin : Angel di Maria (Real Madrid), Sergio Agüero (Manchester City), ou encore Gonzalo Higuaín (Naples). 

selection Albiceleste.jpg

Mais l’Argentine a-t-elle quelques chances de succès ? Messi lui-même l’a déclaré, la sélection nationale n’est pas favorite. Elle se pose ainsi comme challenger face aux favoris : le Brésil, l’Espagne et l’Allemagne.

Le tirage au sort a été assez clément pour l’Argentine, qui affrontera dans les matchs de poule, la Bosnie-Herzégovine, l’Iran et le Nigéria. Le premier match aura lieu le 15 juin à Rio, contre la Bosnie.

 

La folie marketing commence…

Bien sûr, les marques se sont vite emparées de l’événement pour proposer des offres à direction des fans… c’est-à-dire quasi toute l’Argentine ! On ne parle pas ici des sponsors officiels, mais des autres marques tentant de profiter de l’« aspirateur » Mundial.

Si les fournisseurs d’accès TV-internet s’en donnent à cœur joie pour placer leur bouquet, tous supports confondus (voir par ex. l’offre de Directv Argentina, intitulée #nadamasimporta), d’autres marques, moins attendues, profitent aussi de l’événement pour faire parler d’elles et faire le plein de clients.

Citons deux exemples :

Rexona : la marque de déodorants joue la corde sensible du « hincha », prêt à tout pour son équipe, et lance un nouveau déo baptisé « Fanatics ». Les supporters sont invités à partager avec le hashtag #porArgentinahagomas tout ce qu’ils vont faire pour encourager la sélection Albiceleste.

 

ICBC : plus innovante, plus gonflée, l’offre de la banque chinoise ICBC (ancienne Standard Bank). Pour toute personne versant déjà son salaire à ICBC, ou pour toute personne ouvrant un compte (toujours pour y verser son salaire), et demandant un prêt, la banque s’engage à offrir 1 mensualité pour tout match gagné par la sélection (dans la limite de 7).

Original et très rémunérateur pour la banque…. qui fait carrément d’une pierre deux coups en ouvrant des comptes courants alimentés régulièrement et en octroyant en même temps un crédit. Est-ce que les Argentins se laisseront séduire par ce « prestamo soñado » ? C’est à voir !

Les commentaires sont fermés.