UA-113291533-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/10/2015

Aujourd’hui dites « bonne fête » à votre Chinois !

Le titre peut paraître étrange, pourtant quiconque vit en Argentine le comprendra bien. Le « Chinois », dont on parle généralement en utilisant l’expression « Voy al Chino » (je vais chez le Chinois), désigne tout simplement le supermarché du coin de la rue.

Or aujourd’hui, 24 octobre, nous célébrons le jour national du supermarché chinois !

Si vous vivez en Argentine, évidemment, vous n’avez pas pu ne pas vous en rendre compte. Ici, toutes les supérettes sont gérées par des Chinois, et vous vous êtes sans doute déjà demandé pourquoi. On vous répond ici !


Source : Taringa


La communauté chinoise en Argentine

Aujourd’hui, on estime que la communauté chinoise argentine compte environ 120 000 membres, soit la 4e communauté derrière les Boliviens, Paraguayens et Péruviens. A Buenos Aires, cette présence est notamment marquée à Belgrano où se trouve le fameux « Barrio Chino » ; on s’y rue les week-ends pour acheter des sushis, du poisson frais et autres épices ou légumes introuvables ailleurs.

C’est dans les années 90 que l’Argentine devient une destination de choix pour les Chinois. A cette époque, il est en effet très facile d’obtenir un visa pour l’Argentine : de 3 à 6 mois maximum d’attente, avant d’être titulaire du sésame. Depuis 2009 toutefois, l’immigration chinoise a ralenti.

On estime que 80% des Chinois installés en Argentine proviennent de la province du Fujian.

 

Comment les Chinois sont-ils devenus peu à peu propriétaires de tous les supermarchés de Buenos Aires ?

Le 24 octobre 1993, 4 commerçants chinois Lin Daolun, Lin Daoholong, Zhen Aiming y Lin Weijing, ouvrent le tout premier supermarché chinois d’Argentine ! Il se situe à Capital Federal à Tucuman 2116. C’est précisément en l’honneur de cette première ouverture qu’est déclaré quelques années plus tard le 24 octobre comme journée internationale du supermarché chinois.

Peu à peu, la communauté chinoise investit ces commerces de quartier. En 2015, le nombre de supermarchés chinois en Argentine est estimé à 10 316 (chiffre de la Casrech) ! Cela dit, les deux dernières années ont montré un fléchissement de cette expansion, du fait notamment du développement des succursales « locales » de grandes chaînes de supermarchés (type Carrefour city)*.

Les supermarchés chinois représentent aujourd’hui une vraie force économique représentée par des Fédérations organisées : la CEDEAPSA  (dirigée par Yolanda Duran) et la FESACH/ CASRECH. Ils sont d’ailleurs pour la plupart associés au système de Precios Cuidados mis en place par le gouvernement.

supermarchés chinois,argentine,mafia chinoise,mafia fujian,barrio chino,buenos aires


Une des raisons pour lesquelles les Chinois ont investi ce secteur particulier de l’économie tiendrait en partie aux origines géographiques des Chinois d’Argentine. En effet, les supérettes locales seraient très développées au Fujian. Les immigrés chinois n’auraient donc qu’exporter leurs connaissances et savoir-faire en Argentine. Une particularité : les gérants chinois ayant moins la maîtrise du marché des fruits et des légumes et de celui de la viande, ils confient généralement ces rayons à des Boliviens (pour le premier) et des Argentins (pour le second). Cette division du travail dans les supermarchés chinois se remarque en effet très fréquemment.


Autre explication commune pour expliquer la place des Chinois dans le secteur des supermarchés : la facilité à gérer ce type de commerce sans bien parler la langue locale !

 

Supermarchés chinois : légendes urbaines et réalités avérées

Comme n’importe quel phénomène d’ampleur, le développement exponentiel des supermarchés chinois s’est accompagné de nombreuses légendes urbaines, certaines basées sur l’ignorance, la discrimination, et d’autres sur des faits plus avérés!

- Les supermarchés chinois éteignent les rayons frais la nuit
- De nombreux produits vendus sont “tombés du camion”
- La couleur des devantures des supermarchés chinois est liée à la mafia dont ils dépendent.

Voyons-les un par un…

# Est-il sûr d’acheter vos produits laitiers dans les supermarchés chinois? Les frigos sont-ils vraiment éteints la nuit? Est-ce de la sorte que les supermarchés chinois réussissent à maintenir des Prix relativement bas?

Sur ce point, la plupart des études sont claires : il s’agit d’un mythe! Les économies réalisées dans les supermarchés chinois ne viennent pas d’une consommation basse d’électricité, mais des achats groupés le plus souvent payés en cash, permettant d’obtenir des niveaux de Prix significativiement plus bas. Autre façon de maintenir des prix bas? Les supermarchés sont des commerces souvent familiaux où les “encargados” (gérants) travaillent des heures innombrables… Pas (ou peu) de salariés externes, soit des frais bien moindres.

En savoir plus sur les mythes liés aux supermarchés chinois.

 

# Certains produits vendus sont des produits volés… sur ce point, le directeur de la FESACH/ CASRECH indique que ce genre d’incidents peut se produire, mais pas plus que dans n’importe quel autre secteur de l’économie argentine!


Mafia et supermarchés chinois


Point sensible que celui-là… La plupart des enquêtes indique qu’une majorité des supermarchés chinois sont aux mains de la mafia du Fujian. Les supermarchés qui y sont rattachés seraient ceux dont la devanture ou grille peinte en bleu (ce point est parfois contesté).


Le fonctionnement serait le suivant : la mafia en question paierait les frais permettant aux ressortissants chinois de venir s’installer en Argentine, en échange de quoi ces derniers seraient obligés de verser leur vie durant un paiement mensuel estimé à 2500 $.


En cas de non-paiement, les règlements de compte seraient assez radicaux… Régulièrement, les journaux Font état d’assassinats dans le milieu des supermarchés chinois (le dernier en date remonte au 1er septembre : le meurtre d’un jeune patron de supermarché dans le quartier de Floresta)


La mafia du Fujian est connue dans le monde entier pour être l’une des plus puissantes dans le domaine du trafic de personnes.

 

... Quels que soient ces mythes et réalités compliquées, et si vous profitiez du jour international du supermarché chinois pour lier connaissance à votre commerçant ?

 

 

En savoir plus sur la mafia chinoise en Argentine :
- Periodico Tribuna
- Insight Crime
- Infobae

 

Comprendre le contexte des supermarchés en Argentine

Les Chinois en Argentine.

 


* En 2014, 500 supermarchés chinois auraient aussi fermé leurs portes.

 

 

Les commentaires sont fermés.