UA-113291533-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/05/2014

Saint-Exupéry fait de la pub pour Aerolineas Argentinas…

Convoquer un héros de l’aviation et de la littérature mondiale pour vanter la qualité de ses services, voilà le pari 0 risque pris par Aerolineas Argentinas. La compagnie d’aviation argentine a lancé il y a peu une campagne de 3 spots de publicité TV, où l’on voit l’auteur du Petit Prince placé comme figure tutélaire de l’entreprise.

Tandis qu’un avion d’Aerolineas traverse le ciel, l’on entend des extraits de Vol de nuit. Vous vous demandez pourquoi diable Aerolineas a « récupéré » l’image de l’aviateur français ? Eh bien, elle est dans son bon droit ! Saint-Exupéry a en effet été directeur de ce qui allait devenir Aerolineas Argentinas.

 

 


Saint-Ex et L’Aéropostale, deux mythes de l’aviation

Aéropostale.jpg

En 1926, Saint-Exupéry est déjà un pilote aguerri et reconnu. Il est embauché comme pilote pour L’Aéropostale (auparavant connue sous le nom de Latecoère), pour laquelle il effectue la liaison Toulouse-Dakar, puis des vols en Afrique du Nord.

 

3 ans plus tard, en octobre 1929, L’Aéropostale lui propose de prendre en charge l'exploitation d’une filiale qu’elle a créée en Argentine : Aeroposta Argentina. Il est alors en charge d’ouvrir de nouvelles lignes aériennes en Amérique du Sud, mais plus particulièrement vers la Patagonie. C’est la grande époque de L’Aéropostale en Amérique du Sud. Aux côtés de Saint-Ex, Jean Mermoz et Henri Guillaumet contribuent également à ouvrir de nouvelles lignes qui traversent les Andes.

 

 

L’Argentine, un point essentiel dans la vie de Saint-Exupéry

Bien que son séjour fût de courte durée –il rentra en France en janvier 1931-, l’expérience argentine de Saint-Exupéry se révéla essentielle. Outre le travail effectué pour L’Aéropostale le plus souvent dans des conditions héroïques, il écrivit à Buenos Aires l’un de ses premiers grands succès d’écrivain « Vol de nuit ». Il y rencontra également celle qui allait devenir sa femme, la Salvadorienne Consuelo Suncin.

 

 

Que reste-t-il de Saint-Exupéry en Argentine ?

aerolineas argentinas, saint-exupéry, petit prince, jean mermoz, aeroposta argentina, L'aéropostale, mariano recaldeSaint-Ex est très célèbre en Argentine… mais c’est surtout pour le « Principito » ! Bien qu’en Patagonie de nombreuses rues portent son nom, peux sont-ils à savoir le rôle qu’il joua dans le développement de l’aviation nationale.

La publicité d’Aerolineas Argentinas a au moins le mérite de rappeler son rôle historique (avec un peu d’imprécision, puisqu’on y dit qu’il en fut pilote, certes, mais surtout directeur) !

 

 

Aerolineas Argentinas

La compagnie a été créée en 1949, de la fusion d’Aeroposta avec 3 autres compagnies. Dans les années 1990, sous le gouvernement Menem, elle est privatisée, avant d’être renationalisée en 2008 par le gouvernement Kirchner.

Honnie par les uns –pour ses retards, ses grèves, son service parfois laissant à désirer-, encensée par d’autres (en particulier ceux se réjouissant de sa renationalisation), Aerolineas est une des entreprises phares du kirchnérisme. Elle est dirigée par Mariano Recalde, membre important de la Campora (jeunesse kirchnériste). Depuis 2012 , Aerolineas Argentinas est membre de Skyteam.

 

A visiter :

Museo de la Aeroposta Argentina, à Bahia Blanca

Museo Nacional de Aeronautica, Moron (province de Buenos Aires)

A voir (si vous êtes de passage au Futuroscope):

Wings of courage, Jean-Jacques Annaud (Film 3D centré sur Guillaumet, mais dans lequel apparaît aussi Saint-Ex)

A écouter :

Très beau reportage de France Culture : « Saint-Exupéry en Argentine »

Les commentaires sont fermés.