UA-113291533-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/03/2014

La question des terres en Patagonie - Les "abus de biens publics" dans l’État de Santa Cruz

Ce n’est un secret pour personne : les Kirchner ont amassé une fortune plus que confortable dans l’État de Santa Cruz. Proprement ? C’est à voir…

Cristina Kirchner El Calafate.JPG

Photo : Isabelle Laumonier


Les liens entre les Kirchner et Santa Cruz

Né à Rio Gallegos, capitale de la province de Santa Cruz (Patagonie), Nestor Kirchner a mené une grande partie de sa carrière politique dans cette région. Il a été successivement maire de Rio Gallegos, puis gouverneur de Santa Cruz, avant d’accéder à la présidence de la République argentine en 2003.

Or après cette date, les Kirchner ainsi que leurs proches ont tout simplement fait main basse sur des terres publiques, en particulier à El Calafate.

 

Des terrains d’El Calafate acquis pour une poignée de pesos… et revendus pour de l’or

Alors que Nestor Kirchner venait d’être élu président, lui-même et son vaste réseau de Santa Cruz (dont Lazaro Baez, Rudy Iloa Igor, Richard Echegaray) ont commencé à acquérir à El Calafate des terrains publics, achetés pour un prix dérisoire. Le couple Kirchner devient ainsi propriétaire de 180 hectares dans les années qui suivent l’élection, pour un coût unitaire de 7,50 pesos /m².

viejo aeropuerto el calafate.jpgParmi les terrains obtenus, une zone connue comme étant celle du « vieil aéroport », achetée en 2006 pour un montant total de 165 000 pesos. Quelques mois plus tard, ce terrain a été vendu par les Kirchner à l’entreprise chilienne Ceconsud pour la modique somme de 2,4 millions de dollars. Tenant compte du taux de change de l’époque (environ 1 dollar pour 3 pesos), la plus-value réalisée a été de plus de 7 millions de pesos.

Sur leurs autres terrains achetés pour une bouchée de pain, les Kirchner ont construit un hôtel de luxe,Los Sauces. CFK est également propriétaire des hôtels Alto Calafate et de l’hosteria Las Dunas.

Ces agissements ont été notamment rendus publics par Jorge Lanata, dès 2006, sans que cela ne semble émouvoir vraiment la population...

 

Le scandale du « vieil aéroport » : anecdote sur anecdote, rire jaune

En juin dernier, Cristina Kirchner a reproché aux Forces Aériennes argentines de ne pas déclarer correctement leur patrimoine foncier, alors que celui-ci devait notamment être évalué pour s’inscrire dans le programme de logements sociaux Pro.Cre.Ar.

La bonne blague, c’est que les terrains du vieil aéroport d’El Calafate appartenaient précisément aux Forces Aériennes qui se sont vues « spoliées » lors de la vente de ces terrains publics…

La présidente argentine n’était donc peut-être pas en bonne position pour critiquer les Forces Aériennes !

 

Un trafic d'influence impuni ?

Des plaintes ont été déposées pour trafic d’influence. Le juge en charge de l’affaire ? Natalia Mercado, fille d’Alicia Kirchner, ministre argentine du Développement social, et sœur de Nestor Kirchner.

Bizarrement, le procès n’avance pas.

 

Sources :

http://opisantacruz.com.ar/home/2012/06/15/los-kirchner-ya-le-sacaron-tierras-a-las-ff-aa-en-el-calafate-y-las-compraron-a-750-el-m2/14379

http://www.elsurhoy.com.ar/home/863?tmpl=component&print=1&page=0

http://bolsonweb.net/diariobolson/detalle.php?id_noticia=20085

http://www.lanacion.com.ar/1607180-las-tierras-fiscales-de-el-calafate-la-base-del-crecimiento-de-los-kirchner

http://internacional.elpais.com/internacional/2014/02/08/...

Les commentaires sont fermés.