UA-113291533-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/02/2014

Louer un appartement à Buenos Aires

Vous arrivez bientôt à Buenos Aires, avec l’intention d’y rester un peu ? Beaucoup ? Quelles sont les options qui s’offrent à vous ? Et à quel prix ? Entre colocation, sous-location, location d’appartement temporaire ou location classique, il va vous falloir prendre votre temps dans votre recherche d'appartement… et éviter les pièges à touristes !

 

chercher une location à buenos aires,recherche d'appartement à buenos aires,tarif location buenos aires,colocation buenos aires,prix moyen location buenos aires

 

 


Tout commence par le budget…

Selon que vous soyez étudiant, touriste sur le court ou moyen-terme, expatrié (envoyé par votre boîte en Argentine), ou que vous vous installiez à Buenos Aires pour tenter votre chance, vous n’avez évidemment pas le même budget.

Touristes et expat’ vivent généralement sur les devises et n’hésitent pas à débourser des sommes qui peuvent paraître astronomiques à un Argentin de la classe moyenne (on ne parle pas ici des touristes backpackers ;-).

Du côté des étudiants, tout dépend : percevez-vous une bourse ? Avez-vous de l’aide financière de la part de vos parents ? Comptez-vous travailler sur place pour financer votre semestre ou votre année d’échange ? En fonction de ces paramètres, vous ne viserez pas le même type de budget pour votre location.

Enfin, si vous arrivez en Argentine à la recherche d’un travail et pour commencer une nouvelle vie, vous avez probablement quelques économies pour débuter, mais allez devoir très vite gagner des pesos et déterminer ainsi votre niveau de revenus.

 

chercher une location à buenos aires,recherche d'appartement à buenos aires,tarif location buenos aires,colocation buenos aires,prix moyen location buenos aires

 

Les locations de courte durée à Buenos Aires

Sur des périodes très courtes, entre une semaine et 3 mois, vous pouvez :

  • louer un appartement temporaire meublé… Mais évidemment, les prix sont adaptés à une clientèle étrangère porteuse de devises. Pour un deux-pièces pour 2 personnes, vous trouverez difficilement à moins de 200/ 250 dollars la semaine, soit un mois autour de 800 dollars minimum. Souvent, les prestataires qui œuvrent dans la location temporaire proposent des prix en dollars. Dans le cas de ceux qui proposent aussi des prix en pesos, les prix restent dans le même ordre d’idée (à partir de 2500 pesos/semaine ; le taux du "dolar blue" est appliqué. 

Pour trouver des prix plus accessibles, n’hésitez pas à vous éloigner des quartiers trop touristiques ! Evitez Palermo et San Telmo, et visez par exemple Almagro !

 

  • Sous-louer un appartement. Il vous faut pour cela, soit avoir des contacts sur place, soit passer par des sites offrant ce type de services (Craigslist par exemple). Mais dans ce cas aussi, les prix sont adaptés aux étrangers. Pas vraiment de bonnes affaires possibles ! Au mois, vous devrez également compter autour de 800 US $ minimum.

 

  • Certaines auberges de jeunesse (hostels) vous permettent également de rester pour des séjours de plusieurs semaines (voire plusieurs mois). Tout dépend alors du type de chambre ; si vous êtes en dortoir, comptez à partir de 1500 pesos le mois ; en chambre individuelle, vous pouvez trouver dans certains établissements des chambres autour de 2500 pesos

 

Si vous ne restez que quelques jours, pensez aussi à essayer le couchsurfing ! C’est gratuit, et cela représente une vraie opportunité pour rencontrer des Argentins.

chercher une location à buenos aires,recherche d'appartement à buenos aires,tarif location buenos aires,colocation buenos aires,prix moyen location buenos aires

 

Les locations de moyen-long terme à Buenos Aires

Sur une période prolongée, vous pouvez songer aux solutions suivantes :

  • La colocation. Très répandue à Buenos Aires, elle offre des prix bien sûr plus abordables que les locations temporaires, mais attention, ne vous y trompez pas… L’inflation et la dévaluation sont aussi passées par là. Aujourd’hui personne ne s’étonne de voir des propositions de colocation à 3000 pesos/ mois (et parfois pour un confort très rudimentaire !). Pour remettre les choses dans leur contexte, il y a un an exactement, l’auteur de ce blog payait 1600 pesos pour une colocation…

Les sites les plus connus : compartodepto et craigslist (encore une fois, rappelons que sur Craigslist, les prix sont généralement adaptés à une clientèle étrangère. Quand le prix est indiqué en dollar, pensez à multiplier par 10 pour avoir le prix en peso).

 

  • La location. Il faut savoir que les contrats de location classique à Buenos Aires sont des contrats de deux ans. Pour conclure un contrat, si vous passez par une agence immobilière, il vous faut à l’heure actuelle : payer 2 mois de frais d’agence, 1 mois de caution, 1 mois de loyer d’avance. Il vous faut par ailleurs présenter une garantie… et c’est là que les choses se corsent. En général, la garantie demandée est celle d’une personne propriétaire à Buenos Aires… pour des étrangers, évidemment cette condition est difficile à remplir. Sachez toutefois que certains organismes, en général des banques, vendent des garanties. C’est ce que l’on appelle la « garantia inquilino ».

Si vous avez un employeur, vous pouvez également demander à celui-ci s’il est d’accord pour se porter garantie (autrement dit, il paiera le loyer, si vous faites défaut). Attention, ce type de garantie n’est pas systématiquement accepté.

Si vous signez un contrat de 2 ans, et que vous souhaitez partir avant, vous payez une « amende » : généralement 1 mois ½ de loyer si vous partez dans le courant de la première année, et 1 mois de loyer, si vous partez dans le courant de la 2e année.

 

chercher une location à buenos aires,recherche d'appartement à buenos aires,tarif location buenos aires,colocation buenos aires,prix moyen location buenos aires

 

 

Si vous décidez d’opter pour une location classique, vous pouvez rechercher via des sites d’agence immobilière ou des portails fédérateurs (Zonaprop). Pensez aussi regarder les équivalents de « particulier à particulier » : Solodueños ou directoadueño par exemple.

Certains sites généralistes de petites annonces comportent également d’importantes sections consacrées à l’immobilier (alamaula par ex.)

A l’heure actuelle, un joli deux-pièces non-meublé situé est rarement en-dessous de 4000 pesos (d’autant plus, si vous cherchez dans des quartiers, tels que Palermo, San Telmo, Recoleta, Belgrano…)

Si vous ne souhaitez pas signer de contrat classique, il faut dans ce cas passer directement par un particulier et négocier avec lui le prix qu’il peut vous proposer.

Dernier détail, les locations meublées sont (comme partout !) plus chères que les non-meublées.

 

Bon à savoir !

Lorsque vous recherchez une location, pensez toujours qu’au prix de base, vous devez rajouter (outre les classiques factures, gaz, électricité, internet/téléphone) :

  • les « expensas » (charges de l’immeuble)
  • l’ABL (qui correspond aux impôts locaux.

Dans certains cas, ces deux derniers postes peuvent être inclus dans les montants affichés… mais c’est très rare ! Demandez bien au « dueño » ou à l’agence ce qu’il en est.

 

Les meilleurs plans de location à Buenos Aires se repassent par le bouche-à-oreille… avant de chercher via les moyens conventionnels, pensez à faire fonctionner votre réseau !

Commentaires

Si on réfléchit biné c'est aussi compliqué en Europe. En Angleterre, les locations sont même plus courtes, la période normale est un an renouvelable.

Écrit par : Pomdepin | 15/02/2014

La location d'appart' est souvent difficile dans les capitales. Ce qui est très marquant à Buenos Aires, c'est la différence entre le marché pour les étrangers et le marché local.
De plus, avoir un contrat d'un an renouvelable (comme c'est le cas en Angleterre si je comprends bien), c'est que vous pouvez partir au bout d'un an, sans tracas... ici, si vous rompez le contrat de 2 ans avant son terme, vous devez payer une amende !

Écrit par : isabelle | 15/02/2014

Bonjour,
en Espagne c'est un peu le même principe pour la location , c'est a dire un contrat de 3 ans renouvelable au bout de la 1ère année. Deux mois de cautions en général, le mois en cours et un mois de frais d'agence. En revanche aucun fons de garanties n'est demandé , si vous avez un CDI cela est une garantie suffisante.

Écrit par : achat immobilier espagne | 04/03/2014

A Buenos Aires locations temporaires peuvent être de 1 jour à 6 mois. Les appartements sont loués avec meubles. Où les loyers sont traditionnelle non meublé Le contrat devrait être de deux ans. Partir du sixième mois, vous pouvez résilier le contrat à condition qu'ils notifient mois à l'avance au propriétaire. Je loue un appartement http://www.4rentargentina.com/fr temporaire et je suis assez bon. Une autre bonne option est airbnb.com.
Je souhaite qu'ils servent!

Écrit par : Sebastian | 27/10/2014

Bonjour ,
Je suis propriétaire depuis 10 ans, d une posada au Bresil dans un lieu très prisé des argentins, Arraial d Ajuda ' . Elle a 8 suites , vue unique sur la mer.
Valeur 500 000 US $
Je cherche à échanger contre un bien de même nature à Buenos Aires valeur mini de 800 000 US $
L avantage pour les argentins, c est que le bien est monnayable, la vente de biens au Bresil est libre., alors que c est difficile de sortir de l argent d Argentine...
Je en suis pas pressé, et j ai comme contact, un ambassadeur français bilingue brésilien espagnol qui peut faire surveiller la transaction par ces services
Cdt

Pascal

Écrit par : Pascal | 06/04/2015

Les commentaires sont fermés.