UA-113291533-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/02/2014

L’Argentine aux Jeux Olympiques de Sotchi

Autant dire qu'il n’y aura pas foule au portillon ! La délégation argentine se composera de 7 membres ; le porte-drapeau Cristian Simari Birkner fêtera là sa 4e participation aux JO. Sa sœur Macarena participe également à la compétition. Et les chances de médaille à Sotchi? Euh….

Cristian Simari Birkner.jpg

 


Malgré des montagnes, en veux-tu, en voilà, l’Argentine n’a rien d’une nation de sports d’hiver. Les Andes sont loin des principaux centres de population, et le ski y est encore considéré comme un sport de riche.

Les prix prohibitifs de l’hébergement et de la vie quotidienne en Patagonie n’aident pas non plus à la démocratisation des sports d’hiver.

Des 7 membres de la délégation argentine participant aux JO de Sotchi, 6 concourront en ski alpin et 1 en ski de fond.

 

Ski en patagonie.jpg

Photo : Ski en Patagonie

 

L’Argentine et l’olympisme

Depuis la création des jeux olympiques modernes en 1896, l’Argentine a gagné un total de 70 médailles durant les JO d’été, dont 24 gagnées en boxe. Les autres sports qui se démarquent : la voile (9 médailles) et l’athlétisme (5 médailles).

L’Argentine figure sur la 40e marche du podium des nations ayant gagné le plus de titres olympiques (JO d’hiver et d’été confondus). Le trio de tête est occupé par les Etats-Unis (2551 médailles), l’Union Soviétique (1204 : compteur arrêté en 1988), l’Allemagne (811). En Amérique latine, seul le Brésil surpasse l’Argentine avec 108 médailles.

Aucune médaille n’a jusqu’à présent été gagnée par un Argentin lors des JO d’hiver.

De manière générale, on peut dire que les moyens destinés à la promotion des sports en Argentine restent très limités. La faute au souverain football, qui domine le champ sportif ?

Les commentaires sont fermés.