UA-113291533-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/01/2014

Argentine : bilan 2013

2013 s’est achevé en Argentine dans la même cacophonie qu’elle avait commencée ! Inflation au plus haut (avec la nouvelle augmentation massive et très symbolique du prix des tickets de bus et de métro, respectivement + % et + %), le dollar blue à plus de 10 pesos, et qui plus est une canicule de 3 semaines qui a mis en surchauffe tout le système électrique de Buenos Aires, conduisant à une vague sans précédent de coupures d’électricité… Bref, 2013 s’est révélée conforme aux pronostics : douloureuse !

 

Jetons le regard par-dessus pour l’épaule pour revisiter les événements marquants de cette année.

CFK retour à la vie politique novembre 2013.jpg


Politique locale

D’avril à décembre2013, tous les dimanche soir, les Argentins suivent avec ferveur l’enquête d’investigation de Jorge Lanata sur « La route de l’argent K [Kirchner] » (la ruta del dinero K). Au cours de ces 8 mois d’enquête le journaliste et son équipe ont multiplié les révélations sur les faits de corruption, de détournement et de blanchiment d’argent dans l’entourage et chez les Kirchner. Un procès est en cours contre Lazaro Baez, ami des Kirchner, qui aurait fait sortir du pays 55 millions de dollars.

Le 9 octobre, CFK subit une opération chirurgicale suite à un hématome au cerveau. La présidente argentine sera en congés de la politique plus d’un mois durant.

A la fin du mois d’octobre, les élections législatives marquent un recul certain du kirchnérisme.

A son retour sur la scène politique (à travers une vidéo très commentée), à la mi-novembre, Cristina Kirchner fait le ménage dans le gouvernement. Exit le ministre de l’Economie Hernan Lorenzino, la présidente de la Banque Centrale Mercedes Marco del Pont, le secrétaire du commerce intérieur Guillermo Moreno.

Deux noujorge-capitanich-2013.jpgvelles stars de la constellation kirchnériste font désormais la Une des journais : Axel Kicillof, le « flamboyant » nouveau ministre de l’Economie, et le nouveau chef de cabinet de CFK, Jorge Capitanich

 

Durant tout le mois de décembre, alors que le pays est en proie à une vague de pillages et de fortes grogne sociale liée aux coupures d’électricité réitérées, c’est Capitanich qui sans cesse monte au front, Cristina Kirchner restant très étonnamment en retrait.


 

Politique étrangère

Cristina Kirchner s’est rendue en janvier à Cuba pour apporter son soutien à Hugo Chavez, gravement malade et soignée à la Havane. Après la mort du président vénézuelien le 5 mars, CFK a appuyé la candidature de son dauphin Nicolas Maduro. 

En avril, incident diplomatique avec l’Uruguay… Le président Mujica est enregistré alors qu’il critique ouvertement CFK et son défunt mari, Nestor. Plusieurs mois plus tard, la situation reste tendue entre les deux pays, la crise « UPM-Botnia », du nom d’une entreprise de papier uruguayenne, n’en finit pas de faire couler de l’encre.

 

 

Economie

L’Argentine a perdu deux procès importants dans le litige qui l’oppose à deux hedge funds américains qui exigent le remboursement d’une dette de 3,6 milliards de dollars. Pour l’heure, l’Argentine cherche toujours à faire appel de cette décision. Le gouvernement de Barack Obama l’a soutenue courant décembre dans sa demande faite auprès de la cour suprême des Etats-Unis de ne pas divulguer les montants détenus par l’Etat à l’extérieur du pays.

Lors du sommet du G20 en septembre à Saint-Petersbourg, Cristina Kirchner avait expressément demandé un soutien de son homologue nord-américain.

L’inflation n’est certes pas un événement puisqu’elle est permanente… toutefois le bilan 2013 devrait être pire que celui de 2012, avec une inflation risquant d’approcher les 30%.


Religion

pape françois.jpgLe 13 mars 2013, à la surprise générale, Jorge Bergoglio, archevêque de Buenos Aires, est élu pape. Il prend le nom de François. Bien que son élection ait créé de nombreux remous en Argentine, où le rôle de l’Eglise dans la dernière dictature est constamment pointé du doigt, le pape François a depuis son élection su rallier l’opinion publique.


Sa modestie, sa présence auprès des pauvres, ses prises de parole internationales pour la paix, ses gestes en faveur d’une ouverture de l’église catholique, sont unanimement salués. Le magazine Time l’a élu Personnalité de l’année.


Sportslionel messi

Lionel Messi (que serait l’Argentine sans Lionel Messi ? ;-) est en lice pour remporter pour la 4e année consécutive le Ballon d’Or. Le joueur du FC Barcelone continue d’enthousiasmer les foules avec sa technique phénoménale.


Divers société civile

En avril, de graves inondations font près de 60 morts à la Plata, révélant une nouvelle fois les colossaux problèmes d’urbanisme et d’infrastructures dans les villes argentines.

En juin, l’assassinat d’Angeles Rawson, une jeune porteña de 16 ans, met le pays en émoi. Pendant des heures et des heures, les chaînes d’information relaient des images et des témoignages, avant que finalement le portier de son immeuble ne soit inculpé. Ce fait divers certes tragique témoigne encore une fois du niveau tristement trash des chaînes d’info argentines.

Camila-Speziale-Hernan-Perez-Ezeiza_Greenpeace.jpgNovembre-décembre : Les visages de Camila Speziale y Hernan Perez Orsi sont partout dans les rues et à la télé. Les deux activistes argentins de Greenpeace sont emprisonnés en Russie, au même titre que près de 30 personnes qui composaient l’équipage du bateau « Save Arctic ». Ceux-ci avaient tenté de monter sur une plateforme pétrolière de Gazprom. Fin décembre, une amnistie générale est finalement votée, et les deux militants regagnent l’Argentine début janvier.

 

Justin Bieber, le jeune chanteur canadien qui semble déchaîner les passions des adolescentes partout où il passe, crée le scandale en utilisant un drapeau argentin pour balayer la scène durant un de ses concerts. Pauvre Justin, il ne savait vraisemblablement ce à quoi ressemblait la bandera argentina !

 

Et vous, quels événements allez-vous retenir de cette année 2013 en Argentine ?

Les commentaires sont fermés.