UA-113291533-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/11/2013

Fiesta à l'hippodrome de Palermo pour le derby argentin

Hier, la foule était réunie à l’hippodrome de Palermo pour participer à la 129e édition du Grand Prix National, également connu sous le nom de Derby Argentin. C’est le poulain de 3 ans, Cooptado, mené par le Jockey cordobés, Rodrigo Blanco, qui a raflé la mise.

Arrivée Hippodrome de Palermo.JPG




Le bâtiment en impose avec ses colonnades, ses chapiteaux sculptés, sa couleur crème et son écrin de verdure. La foule se pressait hier dès 13h pour participer à une après-midi entière autour d’une passion bien argentine : le cheval. Inséparable du fameux gaucho, le cheval fait partie intégrante de l’âme argentine. Rien de surprenant donc que le turf ait une telle popularité, tout comme le polo.

 

DSCN9663.JPG


L’hippodrome de Palermo, créé en 1876 et rénové en 1908 par l’architecte français Louis Faure-Dujarric (également concepteur du court central de Roland-Garros) est un lieu à la hauteur de cet engouement. Plus que n’importe quelle autre course, le Gran Premio Nacional se révèle un véritable événement populaire et familial. Une vaste campagne d’affichage à travers Capital Federal invitait les Porteños à se rendre à l’hippodrome en ce samedi 9 novembre.

 

2 chevaux Hippodrome de Palermo.JPG


De 13h à 21h45, pas moins de 17 courses se sont succédé, avec à 18h10 LA course la plus attendue, le fameux derby argentin. 2600 mètres de courses, des cris de la foule en délire et sur la ligne d’arrivée, Cooptado qui l’emporte avec quelques longueurs d’avance.

Rodrigo Blanco vainqueur.JPG

À l’issue de la course, Rodrigo Blanco, le jockey vainqueur, a déclaré : “Es el sueño de mi vida…”… En tout cas, sa mine réjouie en fin de course ne pouvait mentir !



© photos : Isabelle Laumonier

Les commentaires sont fermés.