UA-113291533-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/08/2014

Daniel Barenboim et Felipe Gonzalez réunis pour évoquer le Moyen-Orient et la musique

Hier soir étaient réunis au Teatro Colon le célèbre chef d’orchestre argentin et l’ancien président du gouvernement espagnol pour un « dialogue de musique et réflexion ». A travers leurs expériences personnelles, chacun est revenu sur le récent conflit à Gaza.

Barenboim et Gonzalez au Colon.jpg

Leur légitimité à évoquer ce conflit est peut-être à rappeler. C’est sous le gouvernement de Felipe Gonzalez que l’Espagne a établi des liens diplomatiques avec Israël (l’Espagne de Franco ayant été résolument pro-arabe) ;  le politicien est en outre un grand ami de Shimon Perez, et il a une connaissance fine des dessous des négociations de paix.

Quant à Daniel Barenboim, il œuvre depuis plusieurs décennies déjà pour le rapprochement entre Israéliens et Palestiniens. En 1999, il a ainsi conçu avec le philosophe Edward Said le projet d’orchestre du Divan, qui rassemble des musiciens israéliens, palestiniens et arabes.

Lire la suite