UA-113291533-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/10/2011

Les démons argentins (1)

Dans un livre sorti la semaine passée  « Grey Wolf : the escape of Adolf Hitler », deux auteurs britanniques reviennent sur une thèse très répandue en Argentine, et déjà soutenue par le journaliste argentin Abel Basti: Hitler ne serait pas mort en 1945, mais aurait atteint le littoral argentin en sous-marin, avec Eva Braun, et  serait ensuite installé en Patagonie (à Bariloche).

Dans « Grey Wolf », les auteurs affirment que les témoignages de personnes ayant vu Hitler en Argentine, ainsi que certains documents historiques (plans de fuite, etc), ne laissent pas de place au doute. Hitler serait mort à 67 ans après avoir tranquillement élevé ses deux filles…

De fait, contrairement à ce qu’on a pu voir récemment avec les cas Ben Laden et Khadafi, jamais il n’a été retrouvé de traces tangibles du corps d’Hitler, et le crâne possédé par l’armée russe et présenté comme celui d’Hitler, a révélé dans une analyse récente qu’il était celui d’une jeune fille.

Qu’Hitler ait ou non survécu en Argentine, cette théorie s’appuie toutefois sur un fait réel et bien connu : celui de la présence de très nombreux Nazis en Argentine (spécialement en Patagonie), où ils purent s’installer grâce à la « bienveillance » de Péron.


Les ouvrages d’Abel Basti sur ce thème :
> Bariloche Nazi (2004)
> Hitler en Argentina (2006)
> El exilio de Hitler

casahitlerargen.jpg
Maison de Bariloche où aurait vécu Hitler selon Basti