UA-113291533-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/11/2011

Congés payés et jours fériés en Argentine

En Argentine, le Français s’installant et travaillant en contrat local va vite s’apercevoir avec épouvante du nombre restreint de congés payés ! Celui-ci dépend en effet de l’ancienneté dans l’emploi occupé et s’établit ainsi :

- Moins de 5 ans : 14 jours
- de 5 à 10 ans: 21 jours
- de 10 à 20 ans: 28 jours
- plus de 20 ans: 35 jours

Et la question qui se pose est évidemment la suivante : qui aujourd’hui reste plus de 20 en poste ?
Allons même plus loin, qui reste plus de 5 ans en poste ?

La loi 150 du Code du Travail argentin semble ainsi parfaitement inadaptée à l’évolution du monde du travail !

San Ignacio, Misiones, ArgentinaIl faut par ailleurs souligner que les vacances doivent généralement être prises d’un bloc, et non seulement les besoins (ou envies !) du salarié qui préféreraient fractionner ! La possibilité de fractionner certes existe, mais s’applique généralement aux personnes de plus 5 ans d’ancienneté. Un exemple ici

>> Droit des salariés en Argentine

Sur la route des vacances, Province de Misiones


A ce stade, le moral français habitué aux vacances est en berne !
Heureusement, l’Argentine offre à ses travailleurs 15 jours fériés (11 en  France), ce qui permet tout de même de calmer la fronde rampante !

En voici la liste :

  • 1er janvier : nouvel an
  • 7 et 8 mars : carnaval
  • Vendredi saint
  • 1er mai : fête du travail
  • 8 décembre : Immaculée Conception
  • 25 décembre : Noël

Comme on le voit pas moins de 8 jours fériés sont consacrés à des événements (ou personnages) qui ont marqué l'histoire du pays. On peut supposer que ceci est en lien avec la jeunesse du pays: 200 ans d'indépendance, c'est finalement peu, et cela mérite bien d'être monté en épingle !

En tout cas, à n'en pas douter, cette "avalanche" de jours fériés pour célébrer l'Argentine doit entretenir le patriotisme local !

Les commentaires sont fermés.